· 

Grave

GRAVE

Et si on allait voir Grave?  

Et si on allait voir Grave? C’est la proposition que j’ai faite à mon ami Vincent alors que nous faisions tous les cinémas de Paris pour trouver un film avec lequel passer notre soirée.

 

La belle et la bête? Ah non pas de conte Fast & Furious 8? Ah non pas de courses poursuites et d'explosions à la pelle.

J’avais envie d’une ambiance à la Irréversible et avais entendu de bons échos de ce film “d’horreur” franco-belge.

 

Dès la sortie de salle: avis mitigé pour ce long-métrage quoique surprenant mais à la mise en scène qui me laisse songeuse.

 

Le pitch? Justine, végétarienne et fille de vétérinaire fait sa rentrée dans une école pour y étudier le même métier. Elle est accueillie, comme ses camarades, à grand renfort de ce fameux bizutage. Un milieu étudiant, impitoyable et dangereux comme on les aime. Cependant les choses deviennent étranges lorsque Justine, contrainte par d’anciens élèves, se met à manger de la viande fraîche...

 

Malgré quelques scènes plutôt esthétiques et une manière intrusive de capter l’image, Ducourneau ne parvient pas à nous immerger dans cet univers à travers des prises un peu patraques ou branlantes, qui parfois me paraissent “cheap”. Néanmoins l’écoeurement est à son comble, niveau “gore” le spectateur est servi (âme sensible s’abstenir: on vous avait prévenu) dixit le paquet de chocolat acheté avec gourmandise qui est resté bien au fond de mon sac durant la séance.

 

En bref malgré une musique bien sélectionnée et quelques scènes qui se veulent retentissantes c’est un sentiment de déception qui reste, m’étant attendu à un petit bijou psychologique d’horreur/gore, il semble au final, qu’au profit du ficelage général, la réalisatrice ait bâclée une partie de son film.

On saluera néanmoins la performance des acteurs et celle d’Ella Rumpf, soeur de la protagoniste. Un second rôle magistral qui ne passe pas inaperçu et dont on entendra sûrement les échos dans l’univers du 7e art.

 

Réalisé par Julia Ducournau, 2017. 

 

Le petit plus: Éviter de manger avant/pendant la séance 

Recommandé par Estelle Magnieux Pallatin.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Tous les documents et photos appartiennent à l'association Never Bored.

Never bored est une association à but non lucratif suivant la loi de 1901